Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de strip-tease-l-emission.over-blog.com

Entretien avec Marco Lamensch

15 Décembre 2010 , Rédigé par strip-tease-l-emission.over-blog.com Publié dans #info

Marco Lamensch "Dans Strip-Tease, les gens oublient vite la caméra"  

 

 

Un coffret DVD, une tournée de 50 dates en France et en Belgique : l'émission Strip-Tease est au goût du jour. Pour parler de ce programme culte, le réalisateur Marco Lamensch a répondu aux questions des internautes. (24 mars 2004)

 

 


Comment vous faites-vous oublier durant les tournages ?
Marco Lamensch : Ça, c'est vraiment le plus simple. Quand on est avec des gens de 8h du matin à 22h, qu'on aide les gosses à faire leurs devoirs, la mère à éplucher les carottes, etc... donc, quand on fait tout avec la famille, les gens normaux oublient très vite la caméra. Quand je dis les gens normaux, je veux dire que, avec des politiques, par exemple, qui veulent toujours se vendre, c'est plus difficile. C'est pourquoi on en fait si peu...

 

 

 

 

Soi-disant, il n'est pas question de second degré dans Strip-tease, mais enfin tout de même, c'est bien plus du divertissement que du journalisme ?
Du divertissement ? Vous dites cela probablement parce que vous avez tellement l'habitude de vous ennuyer en voyant les documentaires que quand il y a un peu d'humour, vous ne nous prenez plus au sérieux. Mais c'est pas parce qu'on est ennuyeux qu'on est sérieux, et c'est pas parce qu'on prend un peu de distance ou d'humour, qu'on n'est pas sérieux. Le film sur l'extrême droite, ça vous paraît du divertissement ?

 

Question idiote mais malgré tout assez fondamentale quand on a fait Strip-tease : aimez-vous les gens ?
Ça dépend : vous êtes comment ? Sans rire, j'aime autant les gens que n'importe qui, mais même les pires crapules, filmées dans Strip-tease, ont souvent aussi un angle qui les rend un peu plus humain... On essaie de ne pas être trop simplistes, mais les téléspectateurs ne voient pas toujours la même chose dans le même film... Je connais même des gens qui après 17 ans en Belgique, n'ont toujours pas très bien pigé... .

 

Comment vous est venue une idée aussi dingue ?
On n'invente jamais rien, et surtout pas en TV. En fait, Jean Libon et moi travaillions jadis pour un magazine d'info genre Envoyé Spécial, et nous étions très frustrés de faire passer les informations essentiellement par les interviews ou le commentaire. Nous on trouvait qu'avec une caméra, un enregistreur et une table de montage, il fallait essayer d'employer le langage le plus approprié : celui du cinéma. Pour tout dire, on en avait un peu marre de la TV qui ressemblait à de la radio filmée... Ceci dit (voir tous les talk-shows), la radio filmée a encore de beaux jours devant elle...

 

J'ai lu que vous étiez parti pour être physicien ! Bah qu'est-ce qui s'est passé ?
Bah, j'ai fait une maîtrise de physique, j'ai donné un moment des cours, puis je suis entré à la TV à l'équipe scientifique l'après-midi quand un mec était parti le matin... Puis on m'a chassé parce que je disais du mal de la Science, puis j'ai été récupéré par un magazine d'information, et puis me voilà... Je devrais peut être faire de la physique ? En tout cas, faudrait trouver un moyen de mieux montrer à la télévision comment notre excellent gouvernement traite la recherche...

 

 

 

Moi, je suis une super fan alors bravo ! Qui a trouvé ce nom ? Il est trop génial !
On en avait un peu assez des titres aussi originaux que "Envoyé Spécial", "Zoom", "Actuel", "Complément d'enquête"... On a pensé par hasard à Strip-tease, nos hypocrites directeurs ont dit: "Pourquoi un nom anglais ?", on a dit " Dans ce cas, ce sera "A POIL !" et ils ont accepté Strip-Tease... Après, on a trouvé la justification: le magazine qui VOUS déshabille...


 

 

A quand Strip-tease avec la famille royale ?
Bah, c'était notre rêve à Libon et moi, nous trouver au petit matin avec la caméra entre Baudoin et Fabiola, sur la couette... Ils ont jamais voulu, et puis Baudoin est mort. (Peut-être parce que ça ne s'est pas fait...)

 

 

Pourquoi il n'y a jamais eu un Strip-tease avec quelqu'un de vraiment célèbre ?
Il y a eu des tas de Strip-tease avec des gens célèbres, mais plus en Belgique qu'en France, où les gens, les hommes politiques par exemple, se surveillent fort, et ont surtout une excellente image d'eux même qu'ils n'aiment pas trop voir égratignée... Mais Claude Challes (Les Bains Douche), Jacques Blanc (l'UDF de Languedoc-Roussillon que le FN ne dégoûte pas), le chauffeur de Chirac (c'est qui ça, Chirac... ?) et quelques autres ont eu l'honneur de nos caméras. Et plein de gens fort connus en Belgique, où il y a un peu plus d'autodérision qu'en France, n'est-il pas ?

 

 

Est-ce que vous croyez que seuls des Belges pouvaient avoir une idée pareille ?
Meuh non, c'est pas une idée, c'est l'évolution d'un processus. Mais c'est vrai qu'il y avait une tradition de cinéma direct en Belgique...

 

 

Il y a combien d'épisodes que vous n'avez jamais diffusé parce que vous ne les trouviez pas intéressants ?
En général, on essaie de voir le plus tôt possible quand on va se planter. Le drame, c'est si on arrive en fin de montage en se disant "Non, c'est trop mauvais..." C'est une catastrophe économique. Donc on essaie de savoir à chaque étape comment ça se présente, mais le tri se fait d'abord sur le projet et les repérages.

 

 

Que pensez-vous de la télé-réalité ?

C'est une assez jolie trouvaille pour ramasser beaucoup de sous. Et comme c'est le seul truc vraiment nouveau qui soit apparu en TV depuis ans, ça risque de marcher encore un moment. Ceci dit, nous on fait de la télé et on essaie de retranscrire la réalité (telle qu'elle est vue par le réalisateur) mais on met pas dans un bocal des gens qui ne se connaissaient pas auparavant pour voir comment ils interagissent...

 

 

Moi, j'ai toujours trouvé votre concept topissime : à votre avis, qu'est-ce que vous apportez aux gens ?
Bah, si on peut déjà faire une télé pas trop débile. La première année, on a reçu une longue lettre d'un vieux monsieur qui nous disait "On regarde Strip-tease en famille, les trois générations ensemble. Et quand c'est fini, on ferme la télé, et on s'engueule... Pour une fois que la télé nous fait parler en famille au lieu de nous endormir..." Banco, il avait tout compris ?

 

 

Allez vous pouvez bien nous le dire : parmi tous les épisodes produits depuis le début, y en un bien un ou deux pipotés ?
Oui, le dernier fait en Belgique. Il s'appelait "Strip-tease" et montrait des chômeurs en train de faire un Strip-tease façon Full Monty, et on a fait croire que c'était les réalisateurs de Strip-tease. Et moi j'étais la dame top-less... Et Jean Libon, l'autre patron de Strip-Tease, le chien...

 

 

Quelles sont les références du CD de la musique du générique de Strip-tease ?
Compliqué. Il s'agit à l'origine d'une musique malienne (du Mali), interprétée beaucoup plus lentement, et dont on n'a pas retrouvé la provenance. On l'a fait réinterpréter par la fanfare Combo Belge, à laquelle on avait fait boire préalablement une vingtaine de bouteilles d'excellent vin blanc, jusqu'à ce qu'ils arrivent à ce son délicat... Cette version ne se trouve pas encore en disque, mais ça viendra…

 

 

Parfois, les gens, c'est des acteurs, non ?
Non, les acteurs sont pas assez bons... ;-))

 

 

Comment vous faites pour trouver vos témoins ?
D'abord, on n'est pas chez Delarue, ce ne sont pas des témoins... Mais les situations qu'on filme, et les protagonistes, sont trouvés par les réalisateurs, chacun à leur manière: sur le pallier, en cherchant, au café, partout, quoi... Chacun a sa méthode.

 

 

Je ne vois plus " Strip-tease " sur les écrans, êtes-vous en train de réalisez une nouvelle série de reportages ?
Il faut reconnaître que Strip-tease n'est pas toujours facile à découvrir au sein de la grille de FR3. En principe on recommence en juin, de manière hebdomadaire. Mais ça peut encore changer...

 

 

Vous avez fait fortune avec votre émission ?
Si j'avais fait fortune, je serais aux Antilles ou à Bali... On vient du service public...

 

 

Vous n'avez jamais eu de procès de gens qui s'étaient laissé filmés puis qui ont été furieux du résultat ?
Sur 800 films, on en a eu assez peu... Et encore moins de perdus. Jadis, on ne demandait pas d'autorisation écrite aux gens qu'on filmait, et tout se faisait en confiance, oralement, et sans problèmes. Puis est venue la mode américaine de faire des procès pour tout ou rien , pour essayer de faire de la tune. Depuis, on fait signer. Mais je dirais qu'à plus de 90 ou 95 %, les gens se sont reconnus dans le portrait qu'on avait dressé d'eux.

 

 

Que regardiez vous à la TV quand vous étiez petit ?
Je regardais pas la télé. Et ça n'a guère changé !

 

 

Je me souviens d'un reportage très corrosif sur la maison de retraite de Jeanne Calmant, cette émission vous a t elle valu des ennuis ?
Pas du tout, on avait filmé l'infirmière qui "gérait" la presse (la pression), et elle a eu quelques problèmes avec sa direction qui a trouvé qu'elle en faisait peut-être un peu trop...

 

 

Vous étiez deux à l'origine de Strip-tease, c'était quoi la répartition des rôles ?
Nos petits camarades nous avaient appelés, Jean Libon et moi, Aya et Tollah. Mais on n'a jamais su qui était qui... En fait, pour les trucs vraiment utiles, c'est Jean qui s'en occupe, moi je suis trop dans la lune, paraît-il... Et puis, tout physicien que je sois, les calculs de budget, d'heures, etc., ça m'ennuie un peu.

 

 

Est-ce que vous vous considérez comme les précurseurs de la
télé réalité ?

Télé-réalité, c'est un jeu de mot. Nous, on ne met pas ensemble des gens qui ne se connaissaient pas ensemble; on essaie de montrer des situations préexistantes...

 

 

A votre avis, pourquoi est-ce que les gens acceptent de se faire filmer ?
Bonne question ! Je ne sais pas. Parfois on est tellement convaincu que ce que les gens vivent est intéressant qu'on arrive à les en convaincre, parfois, la vanité joue (chez quelques artistes et hommes politiques: ils ont le même problème : devoir se vendre)

 

 

Êtes-vous satisfait du travail effectué par mk2 pour la sortie en DVD et la tournée de Strip-tease ?!...
Jusqu'à présent, ça va... Si le chèque n'arrive pas, je vous avertirai. En outre, je voudrais souligner le travail absolument exceptionnel de Jean-Baptiste Péan.

 

 

Lorsqu'on voit Strip-tease, difficile d'être optimiste, non ?
J'ai l'air pessimiste ?

Merci Marco Lamensch d'avoir été avec nous en Chat. Nous espérons avoir le plaisir de vous recevoir à nouveau sur notre site.


 

 

 
 
[Louis-Paul Astraud, L'Internaute]
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article